Trajectoire

 L’année 2000 voit naître, entre 8 musiciens d’une moyenne d’âge de 18 ans, étudiants à l’école de musique de Beasain en Gipuzkoa, un intérêt particulier pour la musique folk et concrètement pour la musique celtique. Ces jeunes passionnés décident de se réunir régulièrement pour marier respectivement leurs instruments : accordéon, whistles, gaita, guitare et autres…
    Au fil des mois, ils découvrent diverses musiques traditionnelles : irlandaise, écossaise, galicienne, asturienne, basque… et repérent les points communs qu’elles ont avec les musiques folk et Word.

    Enthousiasmés par leurs premières répétitions et réunions, ils décident de donner un nom à leur projet commun : Briganthya. Quel en est le sens ? Dans des temps anciens, les celtes appelaient Brigantia, la fête qu’ils célébraient au moment du solstice d’été. Ce nom leur plaît ; ils y ajoutent leur personnalité…d’où naît Briganthya !
     Le 5 juin 2001, Briganthya saute le pas, et réalise son premier concert au Festival Médiéval de Ordizia en Gipuzkoa. Le succès fut tel, que le groupe se voit proposer plusieurs contrats pour se produire sur diverses scènes du Pays Basque. Cette même année, Briganthya découvre le réseau national des festivals de folk et se voit ainsi invité à un des plus anciens évènements d’Espagne, le festival international celte de Irmandiño, à Moeche en Corogne (Galice). Suite à cela, le groupe enchaine et profite de festivals et scènes tout aussi prestigieuses du panorama national, entre autre, au festival international de Getxo en Biscaye.


      En février 2002, Briganthya lance son premier projet d’album, “Ashèra”, qui signifie “commencement”. “Ashèra” permettra à Briganthya durant 3 années (2002, 2003, 2004) de donner des concerts dans nombres de festivals comme par exemple Folk Segovia, Pardiñas (Galice), Mondariz (Galice), Poborina Folk (Teruel), Zamora Folk, Ortigueira (Galice), Folk Burgos, Xedré (Asturies), Via Celta (Madrid)…. Partageant l’affiche aux côtés de grands artistes tels que Luar Na Lubre, Carlos Núñez, Celtas Cortos, Wolfstone, Kila, Hevia, Lúnasa, Solas, Gwendall, The Chieftains, Capercaillie, Carmen París, Allan Stivell, Dervish, Cristina Pato, Mercedes Peón, Susana Seivane, Gordon Duncan, John McSherry, Berrogüetto, Tejedor, Xosé Manuel Budiño y Flook entre autres.
     En juin 2004, Briganthya retourne en studio pour y enregistrer son 2nd album. Le groupe comptera sur la collaboration de Luar Na Lubre, célèbre formation folk de Galice que Briganthya considère comme une référence. 3 des musiciens de Luar Na Lubre : Bieito Romero  (Gaita), Xavier Ferreiro (Percussions), Patxi Bermúdez (Bodhram) et celle qui fut choriste durant de longues années Rosa Cedrón (Voix) feront partie de l’aventure Briganthya et participeront à 6 des 12 morceaux qui composent le disque. Sans aucun doute, c’est un parrainage galicien qui cautionne de manière inconditionnelle le savoir-faire musical de Briganthya.


    En 2005, le disque “Viaje de Bruxas” voit le jour, produit par Javi Area, sous le label espagnol Tecnosaga. Avec ce travail, Briganthya désire illustrer avec force, la magie de ce voyage entrepris quelques années auparavant.
    Durant 2006, ce dernier album offrira à Briganthya l’opportunité de faire une tournée au Nicaragua (Amérique centrale).  Le groupe se produira successivement dans des lieux de grand prestige : Théâtre Rubén Darío à Managua, Auditorium Principal de la ville de León et Auditorium Casa Los Tres Mundos de Granada, partageant la scène avec le grand auteur-compositeur Ramón Mejía, consacré et nominé aux Grammy Latino, et plus connu sous le nom de “Perrozompopo”. Sans conteste, une expérience inoubliable qui permettra à Briganthya de découvrir de nouvelles cultures musicales.

    En septembre 2007, le label discographique français Mosaic s’intéresse à “Viaje de Bruxas” et commence à travailler avec Briganthya sur tout le territoire français. Fruit de ce partenariat, 2008, 2009 et 2010 verront le groupe en concert à Saint-Jean de Luz, Meilhan, Lignières, Sonneville, Bayonne et Biarritz entre autres. Bien évidemment, Briganthya entretient son succès en Espagne et même ailleurs : au Festival International de Zas (Galice), Festival de Callobre (Galice), Festival Comillas (Cantabrie), Amphithéâtre de l’ Expo (Zaragosse), entre autres puis au Festival de Sighisoara , festival international médiéval d’excellence en Roumanie, dans un lieu magique et inégalable, le fameux château de Vlad el Empalador, ou plus connu sous le nom de Dracula, à Sighisoara.

   Ces années de concerts imposent Briganthya comme un des groupes les plus importants du panorama de la musique celtique et de la world musique.



   L’année 2011 est synonyme d’une nouvelle étape pour Briganthya. Ane Lasa (piano) et Laura Latienda (voix) quittent le groupe et Maialen Errotabehere intègre la formation en tant que nouvelle voix lead. Une voix particulière chargée de nuances et d’énergie qui, combinée à la musique enthousiasmante de Briganthya, a intégré rapidement l’essence et la magie du groupe.

   Durant cette année, Briganthya se met au travail pour élaborer un nouvel album “Destino Nuevos Aires” avec la voix de Maialen. Le groupe entre en studio encadré du producteur Matthieu Haramboure et de l’ingénieur du son Paxkal Etxepare.

   Briganthya comptera sur la collaboration de Antón Davila au Uilleann Pipe et whistles (Celtas Cortos) et Diego Galaz au violon (La Musgaña) entre autres.

   Sur le chemin de l’enregistrement, le groupe rencontre David Feito, leader du groupe pop El sueño de Morfeo. Ce dernier signe la composition et la production d’un titre sur l’album, et participe en tant que guitariste, au bouzouki et aux choeurs. Une expérience inconnue à ce jour pour Briganthya, mais sans aucun doute un résultat sensationnel.

   Après toutes ces aventures, “Destino Nuevos Aires” voit le jour et comme son nom l’indique, ce disque propose une nouvelle orientation musicale attractive et risquée. En gardant l’essence même de Briganthya, la voix de Maialen Errotabehere et l’énergie incontestable des musiciens ne laisseront personne indifférent.

scroll back to top

Nouvelle Vidéo

       "The Patilla´s Home"

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouvelle Vidéo

          "Swallow´s tail"

 
 
 
 

Twitter

Desarrollado por Tempografix

© 2017- 2012 | Briganthya